A la découverte d’un auteur : L.Shena

Sacrifions à l’usage et présentez-vous 

Je m’appelle Aurélie et j’écris sous le pseudonyme de L.Shena, Lily étant le surnom que mes amis me donnent depuis de nombreuses années. Je vis en Australie où je suis blogueuse indépendante sur des sujets en lien avec la culture française et les produits de beauté bio. J’aime les voyages, faire des rencontres et le chant classique.

 Que représente pour vous l’écriture ? 

Essentiellement un moyen de continuer à rêver, même éveillée, ainsi que le pouvoir de faire passer des messages grâce à des situations imaginaires, et aussi un dépassement de soi.

J’écris depuis l’enfance. J’aime le son des mots quand je les récite à haute voix et la poésie « des situations », c’est-à-dire transmettre au lecteur les émotions des personnages non seulement par le dialogue plus ou moins interne, mais aussi par la situation dans laquelle ils se trouvent : le temps, l’endroit, les odeurs ou les sons décrits.

Je ne considère pas l’écriture comme une activité facile, la créativité devant s’exprimer à la fois dans l’histoire imaginée mais aussi dans la façon de la raconter avec des changements de rythme et de points de vue. Malgré cela, écrire est pour moi la plus belle expression de la liberté d’un auteur.

Vous écrivez de la Fantasy. Qu’est-ce qui vous a amené à l’écriture et à ce genre en particulier ?

J’avais envie de créer « mon » monde, basé sur mes expériences et celles que je voulais faire vivre à mes personnages. Je ne voulais pas de limites pour raconter mes histoires et j’ai mis un peu de temps avant de me rendre compte qu’il y avait quand même des règles implicites, par exemple à propos du vocabulaire que l’auteur peut utiliser (pas de « gargantuesque » ou  de « mitrailla du regard » car ces mots ne peuvent exister dans un monde complètement imaginaire où l’on se bat à l’épée !). La Fantasy permet aussi de surprendre le lecteur et c’est un genre que je trouve parfais pour aborder des thématiques sombres de notre monde, comme la guerre, de façon indirecte et imagée.

Ecrivez-vous dans d’autres genres et/ou pensez-vous le faire un jour ?

 Tout à fait ☺ J’écris aussi des nouvelles et j’ai commencé plusieurs projets pas du tout fantastiques !

 Pouvez-vous nous parler de  vos roman ?

 Pour l’instant je n’ai publié qu’une série Fantasy/Young Adult qui s’appelle Les Héritiers de Lusilière (il y a trois épisodes disponibles à ce jour). La série regroupe de nombreuses thématiques du genre : combats, complots, romances… Elle est inspirée de ma passion pour la culture japonaise et la musique.

Le lecteur y suit les aventures d’une princesse guerrière qui tente de faire ses preuves dans un pays qui ne l’accepte pas comme héritière. Elle doit faire équipe avec le roi d’un pays voisin pour identifier un meurtrier tandis que la guerre menace le royaume.

 

 Quels sont vos projets futurs ou en cours ? 

Je travaille sur un nouveau roman, qui ne devait pas être trop fantastique au départ mais qui le devient de plus en plus ! Et je sors ce week-end une version des Héritiers qui regroupe les trois premiers épisodes.

 Que souhaiteriez-vous dire à vos lecteurs acquis ou à venir ?

 Merci pour votre soutien sans faille depuis la sortie du premier épisode des Héritiers de Lusilière. Grâce à vous, un monde imaginaire prend vie : vous donnez une apparence à Ilia, Zaram et les autres, vous ressentez leurs sentiments et combattez à leurs côtés. Un livre sans lecteurs,  c’est comme un monde mort. Mais, grâce à vous, Lusilière existe et, pendant un moment de lecture,  a fait partie de votre quotidien. Merci aussi pour vos partages et commentaires !

A tous les nouveaux lecteurs, bonne lecture et bonne évasion^^  Et n’hésitez pas à venir discuter sur les réseaux sociaux !

 Le dernier mot est pour vous.

 Un grand merci Florent pour l’opportunité de faire cette interview. Je te souhaite la meilleure des continuations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *